Ma traduction de l’Évangile (6)

Image

Lorsque Jésus eut fini de donner ses ordres à ses douze disciples, il partit de là pour enseigner et prêcher dans leurs villes.

Jean ayant entendu parler dans la prison des actions de l’Oint, il envoya deux de ses disciples lui dire : Est-ce que c’est toi qui es celui qui vient, ou devons-nous en attendre un autre ?

Jésus leur répondit : Allez faire savoir à Jean ce que vous avez entendu et ce que vous avez vu : les aveugles voient à nouveau, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés,  les sourds entendent, les morts se lèvent et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres.

Heureux est celui que je ne fais pas trébucher.

Comme ils partaient, Jésus commença à dire aux foules à propos de Jean : Qu’êtes-vous allés contempler dans le désert ? Un roseau agité par le vent ?

Qu’êtes-vous donc allés voir ? Un homme habillé de vêtements moelleux ? Ceux qui portent des étoffes moelleuses sont dans les palais des rois !

Qu’êtes-vous donc allés voir ? Un prophète ? Oui, je vous dis, et plus qu’un prophète.

Car il est celui à propos duquel il a été écrit : Voici que j’envoie mon messager devant ton visage; il préparera ta route devant toi.

En vérité je vous dis : chez ceux qui sont issus de femmes, il n’est né personne de plus grand que Jean l’Immergeur. Mais le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui.

Des jours de Jean l’Immergeur jusqu’à aujourd’hui, le Royaume des cieux est violenté et les violents le pillent.

Car tous les prophètes et la Loi ont prophétisé jusqu’à Jean.

Et si vous voulez comprendre, c’est lui qui est Élie qui doit venir.

Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

A quoi comparerai-je cette génération ? Elle est semblable à des enfants assis dans des places publiques : ils s’adressent à leurs camarades et disent : Nous vous avons joué de la flûte et vous n’avez pas dansé; nous vous avons chanté des thrènes et vous n’avez pas pleuré.

Car Jean est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent : Il a un démon.

Le Fils de l’homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : Voilà un gros mangeur et un buveur de vin, un ami des percepteurs d’impôts et des fautifs. Mais la sagesse a été justifiée par ses enfants.

Alors il commença à blâmer les villes dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de ses miracles, car elles ne s’étaient pas repenties.

Hélas pour toi, Chorazin ! Hélas pour toi, Bethsaïda ! car, si c’était à Tyr et à Sidon qu’avaient eu lieu les miracles qui ont eu lieu chez vous, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties dans le sac et la cendre.

C’est pourquoi je vous dis : le sort réservé à Tyr et à Sidon sera plus supportable au jour du jugement que le vôtre.

Et toi, Capharnaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras repoussée jusqu’en Enfer; car si c’est à Sodome qu’avaient eu lieu les miracles qui ont eu lieu chez toi, elle serait restée jusqu’à aujourd’hui.

C’est pourquoi je vous dis que le sort réservé à Sodome sera plus supportable au jour du jugement que le tien.

A cette occasion, Jésus répondit : Je te confesse, Père, Seigneur du ciel et le la terre, car tu as tenu cachées ces choses à des sages et des intelligents, mais tu les as dévoilées à des petits enfants.

Oui, Père, car voilà ce que tu as approuvé.

Tout m’a été livré par mon Père; personne ne comprend le Fils, si ce n’est le Père, et personne non plus ne comprend le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le dévoiler.

Venez à moi, tous les fatigués et les chargés et c’est moi-même qui vous donnerai du repos.

Supportez sur vous mon joug et apprenez de moi, car je suis doux et humble de cœur : vous trouverez du repos pour vos vies.

Car mon joug est bienfaisant et mon fardeau léger.

 

(Évangile d’après saint Matthieu 11, traduction de Franck Ferdinand)

Publicités

A propos Franck Ferdinand

Poète franckferdinand@free.fr
Cet article, publié dans Religion, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s