Joyeuses Pâques à tous !

Image

Il entra à nouveau dans Capharnaüm après quelques jours; on entendit dire qu’il était dans une maison.

Et aussitôt beaucoup de gens s’assemblèrent, au point que le devant de la porte ne pouvait même plus les contenir tous; il leur disait la parole.

On vient le voir en portant un paralysé, levé par quatre hommes.

Ne pouvant s’approcher de Jésus à cause de la foule, ils ôtent le toit de la maison où il était, et hissent et font descendre le grabat sur lequel le paralysé était allongé.

Voyant leur croyance, Jésus dit au paralysé : Mon enfant, tes fautes ont été remises.

Il y avait quelques scribes assis là et ils raisonnaient dans leurs cœurs : Pourquoi cet homme dit-il ainsi des blasphèmes ? Qui peut remettre les fautes, si ce n’est un seul :    Dieu ?

Jésus reconnut aussitôt dans son esprit qu’ils raisonnaient ainsi en eux-mêmes et il leur   dit : Pourquoi raisonnez-vous de la sorte dans vos cœurs ?

Qu’est-ce qui est plus simple ? dire au paralysé : Tes fautes ont été remises ? ou dire : Lève-toi, prends ton grabat et marche ?

Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité sur la terre pour remettre des fautes, il dit au paralysé : Je te dis :  Lève-toi, prends ton grabat et rentre chez toi.

Et il se leva aussitôt, prit son grabat et sortit, devant tout le monde, en sorte que tous étaient bouleversés et glorifiaient Dieu en disant : Jamais nous n’avons vu chose semblable.

Il sortit encore longer la mer; toute la foule allait le voir et il les enseignait.

Un peu plus loin, il vit Lévi, le fils d’Alphée, assis au bureau des perceptions, et il lui dit : Suis-moi. Il se leva et le suivit.

Et il arriva à Jésus de dîner chez lui; de nombreux percepteurs d’impôts et de fautifs partageaient la table de Jésus et de ses disciples, car ils étaient nombreux et le suivaient.

Voyant qu’il mangeait avec les percepteurs d’impôts et des fautifs, les scribes et les pharisiens disaient à ses disciples : Pourquoi est-ce qu’il mange et boit avec les percepteurs d’impôts et des fautifs ?

Jésus entendit et leur dit : Ce ne sont pas les forts qui ont besoin d’un médecin, mais ceux qui vont mal. Ce ne sont pas les justes que je suis venu appeler à la repentance, mais les fautifs.

Les disciples de Jean et les pharisiens jeûnaient; ils viennent et lui disent : Pourquoi les disciples de Jean et les pharisiens jeûnent-ils, tandis que tes disciples ne jeûnent pas ?

Jésus leur dit : Les fils de l’époux peuvent-ils jeûner quand le jeune époux est avec eux ? Tant qu’ils ont avec eux le jeune époux, ils ne peuvent jeûner.

Mais les jours viendront où le jeune époux leur aura été enlevé, alors ils jeûneront dans ces jours-là.

Personne n’ajoute un morceaux de vêtement neuf à un vieux manteau; sinon le rapiéçage enlève le neuf du vieux et la déchirure s’aggrave.

Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; sinon, le vin nouveau fait éclater les outres : le vin se répand et les outres sont perdues; mais il faut mettre du vin nouveau dans des outres neuves.

Il lui arriva pendant le sabbat de passer à travers les champs semés; ses disciples commencèrent, chemin faisant, à arracher les épis.

Les pharisiens lui dirent : Regarde : pourquoi font-ils pendant le sabbat ce qui n’est pas permis ?

Il leur dit : N’avez-vous pas lu ce qu’a fait David quand il a eu besoin et qu’il a eu faim, lui et ses compagnons ? comment il est entré dans la maison de Dieu, du temps de l’archiprêtre Abiathar, et comment il a mangé les pains de la proposition, alors qu’il n’était pas permis de les manger, si ce n’est pour les prêtres,  et comment il en a donné, même à ses  compagnons ?

Et il leur dit : Il y a le sabbat à cause de l’homme, pas l’homme à cause du sabbat.

C’est pourquoi le Fils de l’homme est Seigneur même du sabbat.

 

(Évangile d’après saint Marc 2, traduction de Franck Ferdinand)

Publicités

A propos Franck Ferdinand

Poète franckferdinand@free.fr
Cet article, publié dans Religion, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s