Ma traduction de l’Évangile (19)

Image

 

Jésus sortit et partit du Temple; ses disciples vinrent lui montrer les bâtiments du Temple.

Jésus leur dit : Ne voyez-vous pas tout cela ? En vérité je vous dis : il n’est pas possible que soit laissée ici pierre sur pierre qui ne sera pas renversée.

Il s’assit sur la montagne des Oliviers; ses disciples vinrent le voir à l’écart, en disant : Dis-nous : quand cela aura-t-il lieu ? Et quel est le signe de ta Présence et de l’accomplissement de l’éternité ?

Jésus leur répondit : Veillez à ce que personne ne vous égare.

Car beaucoup viendront sous mon nom en disant : Moi, je suis l’Oint. Et ils en égareront beaucoup.

Vous devrez entendre des guerres et des bruits de guerre : veillez à ne pas vous effrayer, car il faut que tout cela ait lieu; mais ce n’est pas encore la fin.

Car une nation se lèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume; il y aura des famines, des pestes et des tremblements de terre en tous lieux.

Tout cela : le commencement des douleurs.

Alors on vous livrera à l’oppression et l’on vous tuera; vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom.

Et alors beaucoup trébucheront, se livreront les uns les autres et se haïront les uns les autres.

Et beaucoup de faux prophètes se lèveront et en égareront beaucoup.

Et à cause de l’accroissement de l’illégalité, se refroidira l’amour de beaucoup.

Mais celui qui tiendra bon jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé.

Et cette Bonne Nouvelle du Royaume sera prêchée au monde entier en témoignage pour les nations; alors viendra la fin.

Quand vous verrez donc l’horreur de la dépopulation, selon la parole du prophète Daniel, quand il se tient dans un endroit saint -que celui qui lit comprenne-, alors que ceux qui sont en Judée fuient dans les montagnes.

Que celui qui est sur la maison ne descende pas prendre ce qui est dans la maison.

Que celui qui est dans le champ ne retourne pas prendre ses vêtements.

Malheur aux femmes enceintes et allaitantes en ces jours-là !

Priez que votre fuite n’ait pas lieu en hiver ni pendant sabbat.

Car alors il y aura une grande oppression, telle qu’il n’y en eut pas du commencement du monde jusqu’à maintenant, et qu’il n’est pas possible qu’il y en ait.

Et si ces jours-là n’étaient pas raccourcis, nulle chair ne serait sauvée; mais à cause des choisis, ces jours-là seront raccourcis.

Alors si quelqu’un vous dit : Voilà, ici est l’Oint ! ou : Il est là ! ne croyez pas !

Car se lèveront de faux Oints et de faux prophètes et ils donneront de grands signes et des prodiges, au point d’égarer, si cela est possible, même les choisis.

Voilà que je vous ai prévenus !

Car si l’on vous dit : Voilà qu’il est dans le désert ! n’entrez pas. Voilà qu’il est dans les greniers ! ne croyez pas.

Car de même que l’éclair part d’orient et apparaît jusqu’en occident, ainsi sera aussi la Présence du Fils de l’homme.

Car où qu’ait lieu la chute, là s’assembleront les aigles.

Aussitôt après l’oppression de ces jours-là, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera pas son éclat, les astres tomberont du ciel et les puissances des cieux seront agitées.

Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l’homme; et alors toutes les tribus de la terre seront frappées et verront le Fils de l’homme venir sur les nuages du ciel avec puissance et une grande gloire.

Et il enverra ses anges avec un grand son de clairon et ils rassembleront ses choisis des quatre vents, d’une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.

Apprenez de la parabole du figuier : dès que son rameau devient tendre, les feuilles poussent aussi : vous reconnaissez que l’été est proche.

Ainsi vous aussi, quand vous verrez tout cela, vous reconnaîtrez qu’il est proche, à la porte.

En vérité je vous dis : il n’est pas possible que cette génération disparaisse avant que tout cela n’arrive.

Les ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront pas.

Au sujet de ce jour et de l’heure, personne ne sait, même pas les anges des cieux, sauf seulement mon Père.

Comme les jours de Noé, ainsi sera aussi la Présence du Fils de l’homme.

Car de même que dans ces jours d’avant le Déluge l’on mangeait et buvait, l’on se mariait et mariait jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et l’on ne savait pas jusqu’au jour où les Déluge vint et les prit tous, ainsi sera aussi la Présence du Fils de l’homme.

Il y aura alors deux hommes dans le champ : l’un sera emporté et l’autre sera laissé.

Deux femmes moudront dans le moulin : l’une sera emportée et l’autre sera laissée.

Restez donc éveillés, car vous ne savez pas à quelle heure vient votre Seigneur.

Reconnaissez que si le maître de maison savait à quelle veille viendrait le voleur, il resterait éveillé et ne lui permettrait pas de percer sa maison.

C’est pourquoi vous aussi soyez prêts, car c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que viendra le Fils de l’homme !

Qui sera donc l’esclave fidèle et prudent que son seigneur aura établi à la tête de ses serviteurs pour leur donner à manger en temps prévu ?

Heureux cet esclave qu’à son arrivée son seigneur trouvera en train d’agir ainsi !

En vérité je vous dis qu’il l’établira à la tête de tous ses biens.

Mais si cet homme est un mauvais esclave et s’il dit dans son cœur : Mon seigneur tarde à venir ! s’il commence à frapper ses coescalves, à manger et boire avec les ivrognes, le seigneur de cet esclave viendra un jour où il ne s’y attend pas, à une heure qu’il ne connaît pas, il le coupera en deux et mettra sa part avec les hypocrites, où il y aura le gémissement et le grincement des dents.

 

(Évangile d’après saint Matthieu 24, traduction de Franck Ferdinand)

Publicités

A propos Franck Ferdinand

Poète franckferdinand@free.fr
Cet article, publié dans Religion, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s