Ma traduction de l’Évangile (7)

Image

A l’occasion du sabbat, Jésus partit à travers les champs semés; ses disciples eurent faim et commencèrent à arracher des épis et à manger.

Voyant cela, les pharisiens lui dirent : Voilà que tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire pendant sabbat !

Il leur dit : N’avez-vous pas lu ce qu’a fait David quand il a eu faim, lui et ses compagnons ? comment il est entré dans la maison de Dieu et a mangé les pains de la proposition, alors qu’il ne lui était pas permis de les manger, et à ses compagnons non plus, mais aux prêtres seulement ?

Et n’avez-vous pas lu dans la Loi que, pendant le sabbat, les prêtres dans le Temple profanent le sabbat et sont innocents ?

Je vous dis que ce qui est ici est plus grand que le Temple.

Si vous aviez su ce que signifie : Je veux de la compassion et pas un sacrifice ! vous n’auriez pas condamné les innocents.

Car le Fils de l’homme est seigneur du sabbat.

Il partit de là et alla à leur synagogue.

Et voici qu’il y avait un homme ayant la main sèche; ils le consultèrent en lui demandant s’il était permis de soigner pendant le sabbat, afin de l’accuser.

Il leur dit : Qui d’entre vous, s’il n’a qu’un seul mouton et que celui-ci tombe dans un trou pendant le sabbat, ne s’en emparera pas et ne le relèvera ?

Combien un homme vaut-il plus qu’un mouton ! C’est pourquoi il est permis pendant le sabbat de faire le bien.

Alors il dit à l’homme : Tends la main ! Il la tendit et elle redevint saine, comme l’autre.

Les pharisiens sortirent et tinrent conseil sur la manière de le faire mourir.

Ayant compris cela, Jésus s’éloigna de là; une foule nombreuse le suivit et il soigna tous les gens.

Il leur donna l’ordre de ne pas faire savoir ce qu’il faisait, afin que s’accomplisse la parole du prophète Ésaïe, lorsqu’il dit : Voici mon Fils, que j’ai choisi, mon bien-aimé, à qui mon âme donne son approbation; je mettrai mon Esprit sur lui et il révélera le jugement aux nations.

Il ne disputera pas et ne criera pas; personne n’entendra sa voix dans les places.

Il ne rompra pas le roseau brisé et il n’éteindra pas le tissu brûlé jusqu’à ce qu’il ait amené le jugement à la victoire.

Et des nations placeront leur espoir en son nom.

Alors on lui amena un homme possédé par le démon, aveugle et muet; il le soigna, de sorte que l’aveugle et muet parlât et vît.

Toute la foule fut bouleversée et dit : Cet homme ne serait-il pas le fils de David ?

Entendant cela, les pharisiens dirent : Cet homme ne chasse pas les démons, si ce n’est par Béelzébul, chef des démons.

Connaissant leurs pensées, Jésus leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté et aucune cité ou aucune maison divisée contre elle-même ne se maintiendra.

Et si Satan chasse Satan, il serait divisé contre lui-même; comment donc son royaume se maintiendra-t-il ?

Et si, moi, c’est par Béelzébul que je chasse les démons, vos fils, par qui les chasseront-ils ? C’est pourquoi eux-mêmes seront vos juges.

Mais si c’est par l’Esprit de Dieu que, moi, je chasse les démons, alors le Royaume de Dieu est arrivé sur vous.

Comment peut-on entrer dans la maison du fort et piller ses meubles sans d’abord attacher le fort ? Et alors on pille sa maison.

Celui qui n’est pas avec moi est contre moi et celui qui n’assemble pas avec moi disperse.

C’est pourquoi je vous dis : toute faute et tout blasphème seront remis aux hommes; mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas remis aux hommes.

Et quiconque dit une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera remis; mais quiconque parle contre l’Esprit saint, cela ne lui sera pas remis, ni maintenant ni dans le futur.

Rendez l’arbre bon et son fruit sera bon; rendez l’arbre gâté et son fruit sera gâté; car c’est au fruit qu’on connaît l’arbre.

Race de vipères, comment pouvez-vous dire de bonnes choses, puisque vous êtes méchants ? Car c’est par le surplus du cœur que la bouche parle.

L’homme bon tire des choses bonnes de son bon trésor et l’homme méchant tire des choses méchantes de son méchant trésor.

Je vous dis que, de toute parole stérile que disent les hommes, ils rendront compte au jour du jugement.

Car c’est pour tes paroles que tu seras justifié et pour tes paroles que tu seras condamné.

Alors quelques scribes et pharisiens répondirent : Maître, nous voulons voir un signe de toi.

Il leur répondit : Une génération méchante et adultère recherche un signe, mais un signe ne lui sera pas donné, si ce n’est le signe du prophète Jonas.

Car de même que Jonas fut dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, de même le Fils de l’homme sera dans le cœur de la terre trois jours et trois nuits.

Les hommes de Ninive se lèveront au jugement avec cette génération et la condamneront, car ils se sont repentis à la prédication de Jonas; il y a ici davantage que Jonas !

La reine du Midi se lèvera au jugement avec cette génération et la condamnera, car elle est venue des confins de la terre écouter la sagesse de Salomon; il y a ici davantage que Salomon !

Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il traverse des lieux arides à la recherche d’un repos, et il ne le trouve pas.

Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti; il y va et la trouve vide, balayée et rangée.

Alors il part, il amène avec lui sept autres esprits plus méchants que lui, il rentre et s’établit là : les derniers maux de l’homme deviennent pires que les premiers. Il en sera aussi ainsi pour cette génération méchante.

Comme il parlait encore à la foule, voilà que sa mère et ses frères se tenaient dehors et cherchaient à lui parler.

Quelqu’un lui dit : Voilà que ta mère et tes frères se tiennent dehors et cherchent à te parler.

Il lui répondit : Qui est ma mère ? Qui sont mes frères ?

Il tendit la main sur ses disciples et dit : Voilà ma mère et mes frères !

Car quiconque fait la volonté de mon Père dans les cieux, c’est lui mon frère, ma sœur et ma mère.

 

(Évangile d’après saint Matthieu 12, traduction de Franck Ferdinand)

Publicités

A propos Franck Ferdinand

Poète franckferdinand@free.fr
Cet article, publié dans Religion, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s