Le sermon sur la montagne

Image

Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne; il s’assit et ses disciples s’approchèrent de lui.

Il ouvrit la bouche et les enseigna en disant :

Heureux les pauvres dans l’esprit, car le Royaume des cieux est à eux !

Heureux ceux qui gémissent, car ils seront consolés !

Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage !

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

Heureux les compatissants, car on compatira d’eux !

Heureux les purs dans le cœur, car ils verront Dieu !

Heureux ceux qui font la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !

Heureux ceux qui sont poursuivis à cause de la justice, car le Royaume des cieux est à eux !

Soyez heureux quand on vous insulte, qu’on vous poursuit et qu’on dit contre vous des paroles entièrement mensongères, à cause de moi !

Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, car votre salaire est grand dans les cieux ! Car ainsi on a poursuivi les prophètes qui sont venus avant vous.

Vous, soyez le sel de la terre ! Si le sel devient fade, avec quoi salera-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors et à être foulé aux pieds par les hommes.

Vous, soyez la lumière du monde ! Une cité ne peut se cacher, si elle se tient en haut d’une montagne; et l’on n’allume pas une chandelle pour la mettre sous le boisseau, mais sur un chandelier, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

Qu’ainsi brille votre lumière devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes actions et qu’ils glorifient votre Père dans les cieux !

Ne croyez pas que je sois venu abolir la Loi ou les prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.

Car en vérité je vous dis  : jusqu’à la disparition du ciel et de la terre, il n’est pas possible que le moindre iota ou le moindre trait ne disparaisse de la Loi, jusqu’à ce que tout arrive.

Celui qui déliera le plus petit des commandements et enseignera aux hommes à agir ainsi sera appelé le plus petit dans le Royaume des cieux; mais celui qui fera et enseignera, celui-là sera appelé grand dans le Royaume des cieux.

Car je vous dis que si votre justice ne dépasse pas celle des scribes et des pharisiens, il n’est pas possible que vous entriez au Royaume des cieux.

Vous avez entendu qu’il fut dit aux anciens : Tu ne tueras point; celui qui tue sera livré au jugement.

Mais moi je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère, sans raison, sera livré au jugement; et quiconque dit à son frère : Idiot ! sera livré au Sanhédrin; et quiconque dit : Insensé ! sera livré à la Géhenne du feu.

Donc, si tu apportes ton présent à l’autel et que tu te rappelles que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là tes présents, devant l’autel, et va-t’en, réconcilie-toi d’abord avec ton frère et reviens ensuite apporter ton présent !

Sois bienveillant avec ton adversaire, au plus vite, jusqu’à faire la route avec lui, afin que jamais l’adversaire ne te livre au juge, que le juge ne te livre à son valet et que tu ne sois jeté en prison !

En vérité je te dis : il n’est pas possible de sortir de là-bas, avant d’avoir remboursé le dernier quart d’as.

Vous avez entendu qu’il fut dit : Tu ne commettras point d’adultère.

Mais moi je vous dis que quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.

Si ton œil droit te scandalise, retire-le et jette-le loin de toi; car il vaudrait mieux pour toi que périsse un seul de tes membres, afin que le corps entier ne soit pas jeté à la Géhenne.

Et si ta main droite te scandalise, coupe-la et jette-la loin de toi; car il vaudrait mieux pour toi que périsse un seul de tes membres, afin que le corps entier ne soit pas jeté à la Géhenne.

Il fut dit : Si tu renvoies ta femme, donne-lui une déclaration de divorce.

Mais moi je vous dis que celui qui renvoie sa femme, sauf pour fornication, lui fait commettre l’adultère, et que celui qui épouse une femme renvoyée commet l’adultère.

Vous avez encore entendu qu’il fut dit aux anciens : Tu ne prêteras point de faux serment; mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur.

Mais moi je vous dis de ne pas jurer du tout : ni sur le ciel, car il est le trône de Dieu, ni sur la terre, car elle est le marche-pied de tes pieds, ni sur Jérusalem, car elle est la cité du Grand Roi, ni sur ta tête, car le moindre cheveu, tu ne peux le rendre blanc ou noir.

Que votre oui soit un oui et votre non un non; le reste vient du Méchant.

Vous avez entendu qu’il fut dit : Œil pour œil et dent pour dent.

Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant : s’il te frappe à la joue droite, tends-lui aussi l’autre.

Et s’il veut t’intenter un procès et te prendre ta tunique, laisse-lui aussi le manteau.

S’il te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.

Donne à celui qui demande et ne te détourne pas de celui qui veut t’emprunter.

Vous avez entendu qu’il fut dit : Tu aimeras ton proche et tu haïras ton ennemi.

Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, priez pour ceux qui vous menacent et vous poursuivent, afin de devenir fils de votre Père dans les cieux, car il fait se lever son soleil sur des méchants et des bons et il fait pleuvoir sur des justes et des injustes.

Car si vous aimez-ceux qui vous aiment, quel salaire avez-vous ? Les percepteurs d’impôts ne font-ils pas la même chose ?

Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous de plus ? Les percepteurs d’impôts n’agissent-ils pas ainsi ?

Soyez donc parfaits, comme votre Père dans les cieux est parfait !

 

(Évangile d’après saint Matthieu 5, traduction de Franck Ferdinand)

Publicités

A propos Franck Ferdinand

Poète franckferdinand@free.fr
Cet article, publié dans Religion, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s