Pour en finir avec Auschwitz (3)

Il ne s’agit pas d’en finir avec Auschwitz -le camp. Il s’agit d’en finir avec Auschwitz -le mythe. Car c’est bien cela qu’Auschwitz est devenu : un sanctuaire qu’on ne peut profaner, selon les mots mêmes de Manuel Valls :

En français : la religion de l’Etat. Imagine-t-on, par exemple, dans la république islamique d’Iran qu’un intellectuel pourrait impunément diffuser des thèses du genre : « Ah ! mais vous êtes bien sûr que Mahomet a été visité par un ange ? Ne serait-il pas plutôt un affabulateur ? » Bien sûr que non. Car l’histoire sainte est soustraite à la critique rationaliste, comme l’histoire de la Shoah chez nous. Et cette religion, comme toutes les autres religions, a ses pèlerinages (Auschwitz, justement), ses célébrations (le 27 janvier, le 16 juillet), sa caste de prêtres adipeux (le CRIF, la LICRA et consorts). Et comme dans les régimes théocratiques, des lois pénalisant le blasphème. Voilà pourquoi je diffuse sur mon blog la parole révisionniste.

Publicités

A propos Franck Ferdinand

Poète franckferdinand@free.fr
Vidéo | Cet article, publié dans Histoire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Pour en finir avec Auschwitz (3)

  1. Agg dit :

    Mouais. Vidal-Naquet, Faurisson, même combat, au fond, puisqu’ils accordent tous deux une importance démesurée au mythe de la Shoah, le premier pour le sanctifier, le second pour le déboulonner. Le mieux, je crois, c’est de s’en foutre. On parle quand même d’un événement qui a eu lieu, quelles que soient ses modalités, il y a 70 ans et qui n’a aucune pertinence pour nous sortir du bourbier actuel. On perdra encore moins son temps à enfiler des perles.

    • Non, moi je m’en fous pas. Parce que les tenants de la sacralité de la chose en profitent pour nous imposer leur pouvoir.

      • Agg dit :

        Pour moi, le problème, c’est le pouvoir, pas l’outil dont il se sert pour exercer son oppression. Vous-même prenez un exemple éclairant : en Iran, vous pourriez parler de Faurisson sans être inquiété, en revanche, vous ne pourriez pas vous moquer de Mahomet. Collaborer avec le pouvoir ou au contraire résister au pouvoir, c’est toujours entretenir un rapport central avec lui, s’y aliéner. En soutenant Faurisson, vous ne faites que crédibiliser l’épouvantail « shoatique » que le pouvoir agite dans notre pays pour justifier sa propre existence. Et en outre, vous vous exposez à des ennuis judiciaires, comme vous l’a fait remarquer Pharamond : non seulement les hébergeurs de blogs sont tenus de faire respecter la loi, mais qui plus est les blogs de la « réacosphère » sont surveillés…

  2. pharamond dit :

    Franck Ferdinand > Faîtes attention, le révisionnisme est puni par la loi ! Et je ne plaisante pas.

    Agg > C’est là l’erreur, le « problème » de la Shoah n’a jamais été autant d’actualité (voir l’affaire de la quenelle par exemple).
    Permettez-moi de me citer :
    http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2013/07/18/la-cle-5124514.html

    • Agg dit :

      Si Dieudonné avait fait son sketch sur le colon israélien (2003) aux Etats-Unis – pays où le lobby juif est au moins aussi puissant qu’en France –, il n’aurait eu aucun souci, parce que là-bas on ne plaisante pas avec la liberté d’expression. Par ailleurs, si un quelconque humoriste s’amusait aujourd’hui à faire venir sur scène un suprémaciste blanc et à faire entonner au public une chanson du genre « Chaud-Banania », il aurait au moins autant d’ennuis que ceux qu’essuie Dieudonné et je ne suis d’ailleurs pas sûr que ce dernier le soutiendrait. Le problème n’est donc pas la Shoah en tant que telle, ou le lobby juif, mais bien la manière toute particulière dont notre pays délimite les contours de la liberté d’expression et en amont de la liberté d’opinion. En l’occurrence, le périmètre s’amenuise au fil des années, tandis que les chiens de garde deviennent de plus en plus féroces…

  3. Et mon billet contrevient à la loi ?

  4. pharamond dit :

    Je ne connais WordPress mais avec la plupart des hébergeurs de blogs il y a des conditions contractuelles indiquant que l’on ne doit utiliser son blog pour y mettre des écrits prônant des choses interdites par la loi comme la pédophilie, le racisme, le révionnisme etc.

  5. pharamond dit :

    Par exemple un extrait de l’article 8 des Conditions Générales d’Utilisation du Service Hautetfort.com :
    « Compte tenu de l’intérêt général attaché à la répression de l’apologie des crimes contre l’humanité, de l’incitation à la haine raciale ainsi que de la pornographie enfantine, de l’incitation à la violence ainsi que des atteintes à la dignité humaine, blogSpirit a mis en place un système de filtrage permettant d’identifier les éventuels sites qui entreraient dans le champ de ces infractions.

    blogSpirit se réserve d’informer les autorités publiques compétentes de toutes activités illicites mentionnées à l’alinéa précédent qui leur seraient signalées et qu’exerceraient les destinataires de leurs services.

    blogSpirit permet en outre à toute personne de lui signaler toutes données constituant une infraction par rapport aux lois et règlements en vigueur et notamment tout contenu incitant à la haine raciale ou la pornographie enfantine, incitant à la violence ou attentatoire à la dignité humaine, ainsi que contre les infractions à la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse ou faisant l’apologie des crimes contre l’humanité. »
    Et nier les crimes contre l’humanité c’est en faire l’apologie dans les cerveaux malades de nos législateurs…

  6. Rien de tel dans les conditions du’tilisation de WordPress.

  7. pharamond dit :

    Franck Ferdinand > Ah oui ? Mais cela ne vous dispense pas de faire attention, la loi Gayssot veille…

    Agg > Oui, mais la liberté d’expression est limitée par les bornes de la Shoah…

  8. Vous avez raison. Disons que je pense me situer à la limite. Je suis anti-loi Gayssot, mais pour le reste, je ne suis même pas révisionniste moi-même.

  9. pharamond dit :

    Donner la parole aux révisionistes c’est déjà l’être pour certains…

  10. Paul-Emic dit :

    la différence pour le moment c’est que le serveur d’Hautetfort est situé en France tandis que celui qu’utilise WordPress est aux USA mais le gouvernement travaille là-dessus, au moins en ce qui concerne Google (Blogger) ; J’ai fait quelques lignes là dessus à partir d’une info bénigne de 20Minutes.

  11. Bienvenue chez moi. Pour ce qui est de moi, ne vous inquiétez pas. De toute façon, je n’ai jamais eu l’intention de faire un blog révisionniste. Mais je fais mon minuscule travail de militant contre la loi Gayssot. Pour ce faire, il faut bien effleurer les thèses interdites. Mon avis est très clair : la loi Gayssot est là pour défendre des mensonges, des exagérations et des déformations propres à fonder un mythe. Quant à l’ampleur des déformations, joker : il est tout à fait possible que les révisionnistes exagèrent dans l’autre sens. Je ne me prononce pas sur le fond mais je juge que les révisionnistes ont des arguments sérieux à faire valoir.

    • Paul-Emic dit :

      Le « problème » du révisionnisme c’est qu’on y entre sans s’en rendre compte. Ce qui vous semble une démarche intellectuelle sensée et légitime est déjà du révisionnisme. C’est comme un dogme en religion, par principe on ne s’interroge pas sur le dogme puisque le remettre en cause c’est de fait sortir de ladite religion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s