Sur ma traduction de l’Evangile (2)

l-evangile-selon-saint-matthieu1Je souhaite revenir brièvement sur les intentions et les principes qui guident ma traduction de l’Evangile de Matthieu, car il ne saurait être question de traduire un texte qui l’a déjà été maintes fois sans croire y apporter quelque chose de neuf.

J’ai déjà dit ici que je voulais offrir au lecteur français la même fraîcheur poétique, le même saisissement que l’helléniste peut ressentir devant ce texte, à la fois simple jusqu’au dénuement et tout vibrant de métaphores. Je souhaite aussi traduire l’original grec avec le maximum de fidélité et de précision. En réalité, c’est la même chose.

Par exemple, en Mt 4:10, Jésus dit à Satan : Ὕπαγε ὀπίσω μου. Toutes les bibles françaises que j’ai consultées traduisent par un ordre donné à Satan de se retirer ou de reculer. Cela traduit certes très convenablement la Vade retro, Satanas de la traduction latine de saint Jérôme mais, dans mon texte, Jésus ne dit pas à Satan d’aller en arrière (ὀπίσω), mais en arrière de lui (ὀπίσω μου), c’est-à-dire derrière lui, à sa suite. Sans cela, la citation de l’Ecriture (Tu adoreras le Seigneur ton Dieu et tu ne serviras que lui) sur laquelle Jésus s’appuie pour justifier son ordre reste incompréhensible. Sans cela, on ne comprend pas non plus que Jésus donne à Satan le même ordre qu’à Pierre et André, qui sont eux aussi invités à se placer ὀπίσω μου, derrière lui (Mt 4:19).

Un autre exemple éclairera ma démarche. En Matthieu 3, toutes les bibles que j’ai examinées, y compris les protestantes, disent que Jean baptise. Le grec dit que Jean βαπτίζει (baptizei). Mais baptizei ne signifie pas baptiser d’après Bailly, mais plonger, immerger, submerger. Bailly donne par exemple : dans Plutarque, ἑαυτὸν εἰς θάλασσαν βαπτίζειν, se plonger dans la mer; βεϐαπτισμένοι, plongés dans l’ivresse; et dans Platon, βαπτιζόμενος , qui s’enfonce dans l’eau, qui se noie. Bien entendu, βαπτίζειν veut aussi dire baptiser, mais seulement après ce texte, à partir de lui; l’on ne saurait donc en tenir compte, à mon sens, pour sa traduction. Au lieu de Jean le BaptisteJean le Plongeur aurait eu un aspect bouffon, mais Jean l’Immergeur me paraît à la fois précis, clair et respectueux. D’où ma traduction.

Bien entendu, ces petits détails longuement explicités ne sont que des exemples parmi beaucoup d’autres, seulement destinés à éclairer le lecteur scrupuleux.

Publicités

A propos Franck Ferdinand

Poète franckferdinand@free.fr
Cet article, publié dans Religion, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Sur ma traduction de l’Evangile (2)

  1. Un chrétien dit :

    Originale, votre compréhension du « Vade retro, Satanas ». Vous ajoutez: « Sans cela, on ne comprend pas non plus que Jésus donne à Satan le même ordre qu’à Pierre et André, qui sont eux aussi invités à se placer ὀπίσω μου, derrière lui (Mt 4:19). »

    Vous pourriez développer cette idée, selon laquelle Jésus donne à Satan le même ordre qu’à Pierre et André ?? J’ai du mal à saisir.

  2. Qu’il soit bien clair que je ne défends aucune idée. Je veux seulement rendre une traduction fidèle et honnête.

    Dans le texte original (dont le lien est mis dans ma blogroll), je constate que Jésus donne à Satan (Mt 4:10) et à Pierre et André (Mt 4:19) le même ordre de se placer ὀπίσω μου (opisô mou), ce qui signifie « derrière moi ». Et je l’ai traduit comme ça, tout simplement. Vous pouvez vérifier par vous-même : mon texte est ici : http://ba.21.free.fr/ntgf/matthieu/matthieu_4_gf.html

  3. Un chrétien dit :

    Finalement tous, les bons comme les méchants, sont placés derrière le Christ.

  4. Exactement. Et je suis fier et content quand je découvre des sens « cachés » par les traductions habituelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s